Libido en berne : pourquoi et quelles solutions ?

Libido en Berne

Dans une société qui prône le sex-appeal et le glamour, et où twerker est devenu aussi naturel que de marcher, il est difficile de parler de votre baisse de libido à votre partenaire et à votre équipe de soins de santé.

Parce que, d’une certaine façon, cela nous donne l’impression de faillir en tant qu’être humain désirable, d’être anormal ou défectueux…

Détrompez-vous !  La baisse de libido est un problème si courant qu’il est pour ainsi dire banal ! Et bien qu’il ne soit pas évident d’en parler, votre santé sexuelle est importante et les facteurs à l’origine de la baisse de la libido doivent être pris en compte.

Quelles sont les causes d’une baisse de libido et quelles sont les solutions pour y remédier ? Voyons tout cela ensemble et en musique (on ne change pas les bonnes habitudes)…

Les causes psychologiques

Stress, anxiété et épuisement

Le stress, l’anxiété et l’épuisement peuvent être dévorants et avoir un impact majeur sur votre bonheur. Si vous vous sentez constamment fatigué, stressé ou anxieux, vous devez peut-être modifier votre mode de vie ou demander conseil à votre médecin généraliste.

Après un congé maternité, de nombreuses femmes ont non seulement des semaines de retard en matière de sommeil de qualité, mais elles n’ont pas fait d’exercice depuis des mois et ne mangent que lorsqu’elles ont une seconde de libre. Il n’est donc pas étonnant qu’elles se sentent épuisées et sexuellement HS. Elles confient souvent qu’elles ne se sentent pas capables d’avoir une relation sexuelle ou intime, même après une longue période.

Traumatismes antérieurs

Des traumatismes physiques ou émotionnels antérieurs peuvent affecter la façon dont les gens vivent la sexualité et entraîner une baisse de la libido. Le désir sexuel et l’excitation sont souvent engourdis chez les personnes qui ont été victimes d’abus physiques ou sexuels.

Les femmes qui ont été victimes d’abus évitent souvent les contacts sexuels parce que les réseaux neuronaux de leur cerveau associent le sexe à l’impuissance, à la peur ou à la douleur. Cela rend l’intimité compliquée. Même une expérience sexuelle antérieure consensuelle, mais négative, peut réduire le désir d’une femme d’avoir des relations sexuelles à l’avenir.

Perte d’intimité

Les relations, l’intimité et la santé sexuelle exigent du travail et des efforts. Dans de nombreux cas, un manque de connexion émotionnelle peut entraîner une baisse de la libido chez les deux partenaires. Pour de nombreuses femmes, la proximité émotionnelle est essentielle ne serait-ce que pour jouir ou même prendre du plaisir. Des problèmes relationnels tels qu’un manque de connexion, des conflits non résolus ou des problèmes de confiance (en soi ou en l’autre) peuvent contribuer de manière significative à une baisse de la libido.

Causes Pyschologiques Baisse de Libido

La dépression

La dépression est très différente d’un simple sentiment de malheur, de misère ou de ras-le-bol passager. Il s’agit d’une maladie grave qui se caractérise par des sentiments de tristesse extrême pouvant durer longtemps. Ces sentiments sont suffisamment graves pour interférer avec votre vie quotidienne, y compris votre vie sexuelle.

Vous en souffrez peut-être si vous vous sentez déprimé(e) ou désespéré(e), ou si vous avez perdu l’intérêt ou le plaisir de faire des choses que vous aimiez auparavant. Vous pourriez être tentés d’aller chercher une solution “pansement” ou rapide, comme la prise d’antidépresseurs. Cependant, une baisse de la libido peut également être un effet secondaire de nombreux antidépresseurs. Si vous prenez déjà des antidépresseurs, il se peut que ce soit à l’origine de vos problèmes. Les antidépresseurs, s’ils sont efficaces sur le court terme, créent une dépendance et ne font que régler les symptômes de la dépression. 

Les Causes Physiques

L’augmentation du poids, le diabète, l’hypertension artérielle, les troubles endocriniens ou thyroïdiens et l’hypercholestérolémie peuvent affecter votre libido. Ces conditions peuvent également entraîner un manque d’énergie et une mauvaise image de soi, ce qui peut aussi causer une perte importante de libido. Dans de nombreux cas, ces troubles peuvent être corrigés par une meilleure hygiène alimentaire, de l’exercice physique et la mise en place d’habitudes saines pour prendre soin de soi. Un suivi médical et thérapeutique est conseillé si vos symptômes affectent votre quotidien.

Le vieillissement

De nombreuses personnes perdent leur intérêt pour la sexualité en vieillissant, principalement en raison de la baisse des niveaux d’hormones sexuelles, de problèmes de santé liés à l’âge ou des effets secondaires de certains médicaments.

Les hommes âgés, en particulier, peuvent présenter un faible taux de testostérone, ce qui peut entraîner de la fatigue, de la dépression et une baisse de la libido.

Parlez-en à votre médecin généraliste si vous êtes préoccupé par ce problème. Il pourra effectuer une analyse de sang pour vérifier votre taux de testostérone et vous indiquer les traitements possibles si votre taux est bas.

Les femmes à l’approche de la ménopause voient également leurs niveaux d’œstrogènes baisser, ce qui peut affecter la libido. Les femmes peuvent également souffrir d’un faible taux de testostérone, en particulier après une hystérectomie. 

Prise ou perte de poids

Un changement de poids important et trop soudain peut entraîner une baisse d’énergie et une image négative de soi, ce qui entraîne une perte d’intimité avec votre ou vos partenaires.

Changements hormonaux

Les niveaux d’œstrogènes chutent pendant la ménopause et peuvent affecter considérablement la libido. Cela peut entraîner une sécheresse vaginale et des rapports sexuels douloureux ou inconfortables. Bien que moins fréquents, les contraceptifs hormonaux peuvent également entraîner une baisse de la libido.

Chez certaines femmes, ils provoquent une irritation vaginale qui les rend moins enclines à avoir des rapports sexuels. C’est pourquoi il est important de choisir un professionnel de santé à votre écoute qui saura vous proposer une contraception adaptée à votre métabolisme.

Douleurs sexuelles ou dyspareunie

La bonne nouvelle, c’est que la douleur pendant les rapports sexuels peut souvent être traitée. La première étape consiste à se faire évaluer par un gynécologue ou andrologue qui vous recommandera un plan de traitement, pouvant inclure une orientation vers une sexothérapeute ou une kinésithérapeute spécialisée dans le plancher pelvien.

L’influence de l’addiction sur la libido

La pornographie

Il s’agit d’une cause importante pour de nombreux hommes. La pornographie s’infiltre dans de nombreuses relations sérieuses et peut modifier la façon dont les hommes perçoivent la sexualité. Pour certains, elle provoque une pseudo-baisse de la libido, c’est-à-dire qu’une personne est toujours intéressée par le sexe, mais pas de manière saine.

Cela conduit souvent à des attentes irréalistes en matière d’image corporelle, à une confusion sur ce qu’est un moment intime et, dans pas mal de cas, à un comportement sexuel négatif. Souvent, les personnes qui s’engagent à modifier leur comportement sont orientées vers des services de conseil en matière d’addiction sexuelle afin de gérer efficacement leur situation.

Addiction au Porno Baisse de Libido

Les médicaments

De nombreux médicaments, notamment ceux  utilisés pour traiter l’anxiété et la dépression, peuvent diminuer le désir sexuel. Bien entendu, si cette médication est d’ordre vital, ce n’est pas une raison pour arrêter de prendre un médicament important. En revanche, il existe sûrement des solutions alternatives à votre portée et c’est certainement un sujet à aborder avec un spécialiste de la santé sexuelle.

Consommation d’alcool et de drogues

Une consommation accrue d’alcool peut réduire les niveaux de testostérone et augmenter le risque de dysfonction érectile et de baisse de la libido. La plupart des drogues augmentent souvent la libido à court terme, mais ont des effets négatifs importants à long terme sur la fonction sexuelle. Selon la substance, la consommation de drogues peut entraîner une baisse du taux de testostérone et des troubles de l’érection, ou modifier la façon dont le cerveau réagit à des activités qui étaient auparavant considérées comme agréables, comme le sexe.

N’oubliez pas que la solution pour traiter une baisse de la libido ne consiste pas seulement à recourir à des médicaments. Reconnaître l’existence d’un problème et demander l’aide d’un thérapeute peut être le point de départ d’un retour à la normale. Pour tout besoin, écrivez-nous à hello@gode-is-love.com, notre équipe de sexothérapeutes vous répondra dans les plus brefs délais.

Drogue et Alcool Baisse de Libido

Quelles solutions pour contrer une baisse de libido ?

Faire un point sur votre situation

La première question à vous poser est simple : êtes vous heureux.se ? Et comment se passent vos relations ou votre célibat ? Avez-vous des doutes ou des inquiétudes qui pourraient être à l’origine de votre perte de désir sexuel ? Ou peut-être que votre routine sexuelle ne vous excite plus ?

Si vous êtes en couple depuis longtemps, il se peut que vous soyez devenu trop familier avec votre partenaire et que vous ressentiez une certaine insatisfaction érotique. Ce phénomène est assez courant et peut avoir un effet négatif sur votre libido, d’ailleurs les problèmes relationnels figurent parmi les causes les plus fréquentes de perte de libido. N’hésitez pas à consulter nos articles précédents, ou consulter notre boutique en ligne pour trouver des idées et des sextoys originaux et de qualité, qui pimenteront assurément votre vie sexuelle ! 

La sexothérapie peut vous faire du bien

La seconde question à soulever est de savoir s’il s’agit d’un problème de performance. Avoir en tête une idée fixe en tête (pas le chien d’Astérix, mais si vous pensez à lui ce n’est pas bon signe non plus!) sur la façon dont vous devriez performer peut fortement compliquer les rapports sexuels, et les rendre insatisfaisants. Cela se traduit chez les hommes par des problèmes d’éjaculation ou de dysfonctionnement érectile, et chez les femmes par le vaginisme (lorsque les muscles entourant le vagin se resserrent involontairement avant la pénétration). 

Consulter un.e sexothérapeute vous aidera à trouver des façons de sortir de ce cercle vicieux infernal. Une éducation sexuelle et des conseils peuvent être recommandés, en particulier pour résoudre les problèmes relationnels. N’hésitez pas à envoyer un message via notre site ou page instagram si vous avez des questions à ce sujet, notre équipe se tient à votre disposition !

Consultez si nécessaire

La troisième étape consiste en une évaluation médicale et à un examen physique. Des analyses de sang peuvent être nécessaires pour vérifier vos niveaux d’hormones et rechercher des problèmes de thyroïde, des troubles hépatiques ou d’autres affections.

Les plans de traitement se concentrent sur les nombreuses causes de la baisse de la libido. Dans un premier temps, des changements dans le mode de vie peuvent faire une grande différence ! 

Commencez un programme d’exercices

La pratique régulière d’un sport peut accroître votre endurance, améliorer votre image corporelle, améliorer votre humeur et stimuler votre libido. Des sports relaxants (comme le yoga) sont tout aussi bénéfiques que les sports d’endurance ou de combat, puisque dans tous les cas ils déclenchent la production d’endorphines, qui boostent le moral et donnent une meilleure estime de soi. Même s’il ne s’agit que d’une demi-heure de marche par jour, ce qui compte c’est de se bouger. Rappelez-vous que l’inertie appelle l’inertie tandis que l’action appelle plus d’action. Reprenez le contrôle de votre corps !

Faire de l'Exercice pour Améliorer sa Libido

Prenez du temps pour vous

Prenez des vacances pour vous seul ou avec votre moitié. Ne partez pas avec d’autres couples. Cela pourrait vous distraire alors que vous cherchez à renouer le contact. Le fait de réserver du temps pour l’intimité peut aider à remettre votre libido sur les rails. Faites en sorte que ce moment soit simplement axé sur l’idée de passer du temps ensemble

Réduisez le stress

Si vous êtes en couple, trouvez des moyens de mieux gérer le stress au travail et à la maison. La charge mentale du foyer est-elle répartie de façon équitable ? 

Si vous vivez seul.e, voyez quelles tâches vous pèsent le plus sur le moral, sont-elles indispensables ? Votre travail est-il une source d’angoisse ou vous-sentez-vous oppressé par trop de responsabilités ? Sachez que la médecine du travail est faite pour cela. N’hésitez pas à les contacter et ils sauront vous diriger vers des solutions adaptées à votre cas.

Abandonnez vos mauvaises habitudes

Le tabagisme, les drogues et l’excès d’alcool sont autant de facteurs qui peuvent freiner votre libido. En abandonnant ces mauvaises habitudes, vous pourrez donner un coup de fouet à votre libido et améliorer votre état de santé général.

Il n’est pas nécessaire de répondre à une définition médicale spécifique ou d’attendre que la baisse de la libido s’aggrave pour demander de l’aide. Si vous êtes gênée par une baisse de la libido, il existe des changements et des traitements qui peuvent vous faire avancer dans la bonne direction.

Communiquez

Que ce soit avec un ou une thérapeute, un groupe de soutien, un.e ami.e bienveillant.e ou votre partenaire, la communication est un outil de bien-être fondamental. Nous autres, êtres humains, sommes des créatures sociales. Nous avons besoin de connexion avec autrui, de se sentir valorisé et entendu.

Cela n’a rien d’égocentrique (et puis une certaine dose d’égoïsme est saine de toute façon). Oui, quelque chose d’aussi simple que de s’asseoir l’un en face de l’autre dans un restaurant et d’être vu et écouté par votre personne spéciale peut faire des merveilles.

Si vous avez du mal à vous confier, tournez-vous vers une autre forme d’expression créative, l’idée est aussi de vous reconnecter à vous-même et la musique, le dessin ou l’écriture sont des outils précieux à ne pas négliger pour les personnes plus introverties entre autres. La médiation animale a également fait ses preuves dans le cadre d’états dépressifs. Renseignez-vous, il existe moultes solutions à votre portée pour vous sentir mieux dans vos baskets !

 

En espérant que cet article vous aura rassuré et intéressé, prenez soin de vous ! Et nous vous souhaitons, comme toujours, bien du plaisir…

SOURCES

Gode is Love applique des directives strictes en matière de sources d’information et s’appuie sur des livres et sites web de professionnels du secteur, et des études évaluées par des pairs, des instituts de recherche universitaires et des associations médicales.

Voici les sources que nous avons utilisé pour la rédaction de cet article :

  • “Mais où est passée ma libido ?” – Livre par Christophe Marx
  • “Sexualité féminine: libido, érotisme, frigidité” – Livre par Françoise Dolto
  • “Libido sciendi – Le savant, le désir, la femme” – Livre par Caroline De Mulder
  • “Come as You Are: The Surprising New Science that Will Transform Your Sex Life” – Livre par Emily Nagoski, Ph.D. Ce livre offre une perspective scientifique sur la libido et les facteurs qui l’influencent.

  • “Hormones and Sex Drive” – Article sur le site Inne

  • “Stress and Sex: Tips to Relieve Stress in the Bedroom” – Article sur le site Psych Central, 2022

  • “Le désir : tout comprendre du désir sexuel” – Article sur le site PasseportSanté, 2017